Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elodie Cingal/ 06.33.55.39.43

  • : psy-conseil-divorce
  • psy-conseil-divorce
  • : En tant que psychologue psychothérapeute (N° ADELI 75 93 4781 8), j’ai eu l’occasion de travailler sur différents problèmes et différentes pathologies. Capable de m’intéresser à beaucoup de domaines, j’ai voulu créer un petit blog qui parle de la psychologie en générale et des sujets qui me tiennent à cœur à un moment donné. Téléphone : 06 33 55 39 43
  • Contact
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 08:48
ET POURQUOI PAS UNE SEPARATION DANS LAQUELLE ON RESTE DES ALLIES ?

Clara et Marc se sont rencontrés alors qu’ils avaient 20 ans. Ils se sont mariés à 24 et sont devenus parents 3 ans plus tard. Ils sont ensemble depuis 22 ans. Ils ont traversé des épreuves, rigolé, pleuré ensemble, accompagné leurs enfants…. Ils se sont aimés, puis déchirés puis aimés à nouveau.

Quoiqu’il arrive, ils se respectent. Ils se sont toujours montrés de l’affection et du soutien.

Aujourd’hui, Marc souhaite se séparer. Clara est évidemment sous le choc et pour mieux gérer sa détresse, elle transforme toutes ses émotions négatives en colère.

Clara fait comme tout le monde. Elle commence à considérer son époux comme un ennemi. Après tout, ils ne vont plus dans la même direction. Ils veulent tous les deux quelque chose de différent.

Dans sa tête, Clara pense, légitimement, que c’est à lui de quitter le domicile. Puisqu’il veut la quitter, il peut bien se débrouiller. C’est aussi une façon pour elle de lui retourner la souffrance qu’elle ressent. Marc tente, de son coté, d’apaiser les choses. Il lui dit qu’il sera toujours là pour elle, qu’elle pourra compter sur lui mais que malheureusement il veut se séparer. Ce n’est pas contre elle, c’est pour lui. Clara n’entend pas. Elle ne voit que sa souffrance et sa colère à elle.

Clara se positionne en ennemi contre Marc. Elle pense qu’il voudra forcément la spolier. Elle pense à toutes ces années qu’elle lui a donné, à tous ces sacrifices. Elle oublie ce qu’il lui a donné, tous ces bons moments, que ce qu’elle est aujourd’hui, c’est grâce et à cause de lui. Sa colère a pris le dessus.

Dans ce divorce, on verra une guerre, une volonté de s’approprier tout ce à quoi tient Marc. C’est le moyen qu’a trouvé Clara pour maintenir un lien avec Marc.

En réalité, elle ne se sent pas prête à vivre sans lui. Elle est en panique. Ce n’est pas une personne moche mais elle est profondément heurtée et effrayée. En entrant dans le conflit, elle reste avec lui plus longtemps.

Ce que ne comprend pas Clara, c’est qu’on peut se séparer dans la confiance et la bienveillance. Lorsque l’on se sépare, on a tendance à croire qu’il faut tout jeter. Au contraire ! Cet amour, cette confiance, cette complicité, cet humour, ces liens créés durant toutes ces années peuvent être transformés pour rester entre les deux individus.

Je peux faire confiance à mon futur ex. Il a été bienveillant pendant des années, il peut continuer à l’être.

J’ai constaté dans ma pratique qu’une séparation dans laquelle on continue à se faire confiance, à se soutenir, se faisait plus rapidement, avec une douleur largement moindre et une sécurité plus grande face à l’avenir.

Bien évidemment, pour une bonne entente, il faut nécessairement être discipliné. Il faut tenter de ne pas exprimer violement ses émotions négatives. Il faut savoir s’excuser lorsque l’on craque à être dur et injuste. Il faut faire cet effort d’être empathique avec celui qui souhaite se séparer, aller sur son terrain, comprendre son point de vue.

La douleur de la séparation entraine un égocentrisme très fort. C’est justement cet égocentrisme qui empêche de se séparer dans la bienveillance. On ne se penche que sur la douleur à soi ! Or, les deux souffrent, même celui ou celle qui a déjà rencontré quelqu’un.

Se séparer ne veut pas dire se détester.

Je sais par expérience que la haine et la guerre dans la séparation ne sert qu’à s’empêcher de rompre et d’aller mieux. En revanche, d’avoir tenté de rester bienveillant et confiant avec son ex, fait que l’on s’en sort avec une force et une belle estime de soi. Certes, la séparation dans la confiance peut être ambivalente et donner l’impression que l’on s’accroche. Mais en réalité, la séparation elle-même permet d’encaisser, quelque soit la relation avec l’ex. Les actes, les faits amèneront à encaisser, à digérer et à avancer plus facilement.

La séparation dans le conflit n’entraine que mésestime de soi, méfiance envers les autres, paranoïa, épuisement, délitement des liens sociaux et affectifs, …

Photo : http://www.aufeminin.com/combats-de-femmes/parite-homme-femmes-d6229.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Elodie CINGAL - dans Séparation - divorce
commenter cet article

commentaires