Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elodie Cingal/ 06.33.55.39.43

  • : psy-conseil-divorce
  • psy-conseil-divorce
  • : En tant que psychologue psychothérapeute (N° ADELI 75 93 4781 8), j’ai eu l’occasion de travailler sur différents problèmes et différentes pathologies. Capable de m’intéresser à beaucoup de domaines, j’ai voulu créer un petit blog qui parle de la psychologie en générale et des sujets qui me tiennent à cœur à un moment donné. Téléphone : 06 33 55 39 43
  • Contact
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 09:44

C’est l’enfant qui un jour nommera cette personne de beau-parent. Je me souviens de cette patiente, belle-mère de deux enfants de 4 et 2 ans. Elle ne savait pas comment prendre sa place, et d’ailleurs elle me demandait qu’elle était sa place. Le rôle, la fonction de beau-parent ne sont pas dessinés, délimités. Il n’existe pas de définition. On fait ce que l’on peut !! C’est la recomposition qui donne les règles. Un jour, la petite de 4 ans lui dit « t’es une belle doche d’enfer !!». Ca y est ! Elle avait pris sa place. Elle n’était plus l’amoureuse mais la belle-mère. L’enfant, un jour, dira à ses copains, à ses voisins, à sa famille, ma belle-mère, mon beau-père… C’est qu’il sait (pas forcément consciemment) que l’autre est intégré en tant que beau-parent.

Il est bien sur possible de forcer la place et la nomination de ce beau-parent. Une belle-mère, Made, me racontait comment la maman avait introduit un beau-père en trois semaines ; En effet, celle-ci avait rencontré un homme et trois semaines plus tard, il s’installait dans le foyer maternel. Les enfants ont pleuré durant 6 mois pour ne pas aller chez leur maman. Pas qu’il n’aimait pas leur mère, au contraire, mais plusieurs choses se tramaient.

a/ Maintenant que maman a un amoureux, il est donc impossible pour papa et maman de se remettre ensemble. Durant la séparation, alors que papa vivait déjà avec Made, la maman parlait beaucoup de sa vie avec papa. Les enfants pensaient que la réconciliation était possible. Maman attendait que papa se décide. La venue de cet amoureux venait signifier le caractère irréversible de la séparation. Il est fort probable que si la maman avait pris le temps décrit ci-dessus, les enfants progressivement auraient intégré cette donnée et aurait mieux accueilli cet homme.

b/ La mère a nommé l’amoureux beau-père immédiatement. Celui-ci présentait les enfants comme les siens lorsqu’il parlait d’eux. Il s’agit de ne pas oublier que beau-parent contient le terme parent. On n’est pas beau-parent de manière innée, on le devient, on se construit beau-parent en fonction de l’histoire des enfants. Les enfants n’avaient pas été préparés à devoir vivre avec une nouvelle personne si rapidement. Ils se sont donc retrouvés sous le choc. De cela est sorti de la méfiance et un sentiment très ambivalent vis-à-vis de cet homme. Alors même qu’il pourrait être aimé, il se retrouve rejeté car la présentation a été abrupte et sans prise en compte des enfants.

 

Sortie 18 janvier 2013 : "Ma famille recomposée" aux Editions Tournez la Page

Partager cet article

Repost 0
Published by Elodie CINGAL - dans Ma famille recomposée
commenter cet article

commentaires

celine 18/01/2013 09:40

Même fait correctement les enfants ne peuvent pas nous accepter si l'autre parent ne fait pas l'effort de nous inclure dans la vie de leur enfant!