Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elodie Cingal/ 06.33.55.39.43

  • : psy-conseil-divorce
  • psy-conseil-divorce
  • : En tant que psychologue psychothérapeute (N° ADELI 75 93 4781 8), j’ai eu l’occasion de travailler sur différents problèmes et différentes pathologies. Capable de m’intéresser à beaucoup de domaines, j’ai voulu créer un petit blog qui parle de la psychologie en générale et des sujets qui me tiennent à cœur à un moment donné. Téléphone : 06 33 55 39 43
  • Contact
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 09:39

couple11.jpgOn était sur que plus jamais on ne pourrait aimer, plus jamais on ne ferait confiance en un(e) autre. Et puis, finalement, c’est plus fort que nous, c’est même une quête, trouver la bonne personne, celle avec qui on voudrait tout partager.

Ces premiers moments de la rencontre qui font que le quotidien devient plus souriant !! Cet autre qui me donne tant d’énergie pour faire tout ce que je n’arrivais plus à faire, cet autre qui me fait me sentir si beau, si belle, qui me rend presque invincible !

Cet autre, je l’aime déjà et j’ai tant envie de savoir que mes enfants vont l’aimer et le voir comme moi je le vois. Et puis, surtout, je ne veux pas me tromper, pas une nouvelle fois. J’ai vraiment besoin de me rassurer, de vérifier rapidement que tout ce petit monde va avoir le même enthousiasme que le mien.

Alors, on fait la bêtise de présenter le nouvel amoureux rapidement aux enfants.

Aimer à nouveau après une séparation n’est pas chose aisée. Parfois, l’ex est encore omniprésent ou le divorce n’est par encore prononcé… C’est justement pour ces raisons qu’il faut retarder le plus possible la présentation des enfants. Il y a déjà suffisamment de bagages dans cette nouvelle relation.

Bien que l’on soit parent, il faut commencer par prendre le temps de s’aimer à deux, de se découvrir et de bien confronter les deux personnalités. Ce que je suis en tant que femme ou homme n’est pas ce que je suis en tant que parent. L’homme doit pouvoir se découvrir avec la femme et non pas un parent avec un parent.

Parce que les enfants risquent de mettre à mal la relation, il faut que le couple soit solide en tant que couple et c’est pourquoi il doit se limiter à être un couple pendant un certain temps.

Finalement, il s’agit de suivre les mêmes principes que pour le 1er couple : passer du temps ensemble avant de faire des enfants. Ici, ce serait « passer du temps avant de mettre les enfants en commun ».

Lorsque l’on a des enfants, on a souvent peu de temps pour soi, surtout lorsque les enfants sont en résidence exclusive. 4 jours par mois pour pouvoir voir mon amoureux, pour pouvoir passer des nuits avec lui !!! J’entends souvent les parents me dire « j’ai bien peur qu’il ne me laisse tomber rapidement. Il va trouver mieux ailleurs. Je le vois si peu ». Alors, les parents se précipitent à présenter et mettent en commun tout ce petit monde sans avoir eu le temps de vivre ces moments fantastiques et précieux de la rencontre et de la séduction.

Préférez peu de temps mais du bon temps. Jouez les amants, les amantes durant les débuts. Faites garder les enfants, prolongez les droits de visites et d’hébergements chez l’autre parent (même si vous pensez qu’il est moins compétent que vous !). Confiez les enfants aux grands-parents, aux parents des copains, aux amis… Offres-vous des moments volés, des déjeuners amoureux, des apéros volés, des « crac-cracs » dans la voiture…

Faites ce qu’il faut pour voir votre amant(e) seul (e). 

 

Sortie Février 2013 : "Ma famille recomposée" aux Editions Tournez la Page

Partager cet article

Repost 0
Published by Elodie CINGAL - dans Ma famille recomposée
commenter cet article

commentaires